Ah... La Méditation...

  • 21 Septembre 2018
  • Aucun commentaire
“J’ai l’impression que je perds mon temps”
 
“ça sert à rien et puis j’y arrive pas”
 
“j’ai autre chose à faire...”
 
Quand on ne médite pas et que le sujet de la méditation vient dans la conversation.... aï aï aï, c’est la cata!
 
Je médite réellement, enfin je veux dire que j’arrive à méditer depuis 2015. Avant, je rêvais simplement d’y arriver. J’étais persuadée que méditer était génial, qu’il fallait que je m’y mette.
 
J’ai longtemps envié ceux qui y arrivaient. Ils semblaient tellement sereins et en paix avec eux-mêmes. Je voulais être pareil, ressentir le même bonheur, la même paix intérieure.
 
En 2013, je vivais encore en Thaïlande, et je me suis lancée un défi: faire une retraite de 10 jours de silence et méditation. Si vous voulez en savoir plus vous pouvez regarder la vidéo que j’ai faite à ce propos (en anglais) ici: https://youtu.be/J_kLGU-Y2QU .
 
Cette expérience a été en quelque sorte révélatrice. Ben oui, je me suis rendue compte à quel point c’était difficile d’essayer de méditer “à la dure” ; assise par terre, sur mon tapis posé sur le sable, je ne savais plus comment me positionner. J’avais beau mettre des coussins partout, même avec un petit tabouret en bois fait pour les Farangs (les occidentaux), rien n’y faisait, j’avais mal partout, aux jambes, au dos, vraiment partout. Bien que j’étais pleine de bonne volonté, je n’arrivais pas à libérer mon esprit, à ne pas avoir de pensées... surtout négatives.
 
Malgré les difficultés que j’ai eut pendant ces dix jours, ça m’a quand même conforter dans mon idée d’y arriver un jour. Ce que j’ai réussi à faire, deux ans plus tard, de retour en France.
 
Depuis, je me dis: “mais qu’est-ce que j’ai été bête, en fait c’est facile”.
 
Et le pire dans tout ça c’est que, avant 2015, je méditais déjà mais j’étais persuadée que je ne savais pas le faire. Du coup, je n’accueillais pas les bienfaits que ça m’apportait tant j’étais pas consciente, et même vraiment têtue.
 
QUESTION? Et vous, comment se sont passés vos premiers pas dans la méditation. Ou peut-être pensez-vous que vous n’y arrivez pas? (répondez dans les commentaires)