J'ai paniqué 5 minutes....

  • 20 Septembre 2018
  • Aucun commentaire
J’ai paniqué 5 minutes…. Puis j’ai lâché prise !
Hier je suis allée courir dans un parc avec ma sœur, c’était sympa, on a bien transpiré.
Je suis rentrée et une fois ma douche terminée, vision d’horreur « où sont passé mon permis de conduire et ma carte Vitale ? »
Je ne me souvenais pas les avoir ramené chez moi ; je n’avais pas de veste tellement il faisait beau du coup je les ai coincé derrière mon téléphone dans ma brassière. 
Dès qu’on a fini j’ai retiré mon téléphone pour regarder nos performances. Vous savez avec l’appli qui vous dit tout, les kilomètres parcourus, le temps d’activité, la vitesse moyenne…. On était contente, on avait assuré.
J’ai tout mis dans la voiture, bu mon eau à grande goulées…. Mais je n’avais aucun souvenir de voir mes papiers quelque part.
La veille, j’avais même fait une demande de permis de conduire international en ligne. L’inconvénient c’est qu’il prendra 11 semaines pour arriver mais de toute façon il est obligatoire d’avoir le permis français également si je veux conduire à l’étranger.
Bref, ni une ni deux, cheveux mouillés, je retourne sur les lieux du « crime », je scrute le parking de long en large, j’appelle ma sœur au cas où je l’aurais laissé dans sa voiture, mai non, rien. Je vais à la mairie la plus proche, à la mienne et je rentre.
Là je me fais un café et je me dis tant pis, c’est comme ça. I let go ! (je laisse aller)
J’appelle le standard des mairies de ma ville pour reporter la perte au cas où quelqu’un leur ramène mes papiers. Et dès que je raccroche, le téléphone sonne. C’est une personne qui me contacte pour me dire qu’elle les a trouvé et que je peux aller les chercher quand je veux.
Elle habite à 5 minutes de chez moi.
Voilà, une matinée différente, mais dès que j’ai arrêté de me faire trop de soucis, la solution est venue à moi, littéralement.
Il faut dire que cette personne a pris le temps de chercher mes coordonnées et de m’appeler.
Ma gratitude de la journée était donc pour elle.
Hal Elrod dans son livre « The Miracle Morning » nous parle de s’accorder 5 minutes de tristesse ou de « panique » en réaction à un événement difficile puis de lâcher prise et de se remettre dans le positif.
En effet ce qui est fait est fait et si on ne peut rien y changer, si ce n’est pas de notre ressort, pourquoi se prendre la tête ?